LES NUITS D'ÉTÉ - LA BONNE CHANSON

Réunir en un même programme Les Nuits d’été d’Hector Berlioz et La Bonne chanson de Gabriel Fauré, c’est mettre en miroir deux des cycles vocaux parmi les plus importants de la musique romantique française.
L’Ensemble Contraste a souhaité arranger ces deux œuvres pour en faire un parfait exemple de musique de chambre avec voix, genre musical qu’il a ectionne particulièrement.

Ainsi, Les Nuits d’été, proposées pour trio à cordes et piano (ce cycle étant à l’origine pour piano et voix avant d’avoir été orchestré par Berlioz) trouvent dans cette nouvelle texture instrumentale une pureté mélodique soulignée par la délicatesse des instruments à cordes dans un esprit de musique de chambre cher aux salons romantiques du 19ème siècle.

La Bonne chanson - dont Gabriel Fauré a réalisé l’instrumentation pour quintette - a été revue par l’Ensemble Contraste dans une version pour trio avec piano qui mêle intimement la voix aux instruments.
Comme lien entre ces deux cycles, Contraste propose une pièce majeure de la musique de chambre : le premier quatuor avec piano de Gabriel Fauré en do mineur, chef d’œuvre incontournable.

Avec

Karine Deshayes ou Ambroisine Bré, mezzo-soprano &
L’Ensemble Contraste
Arnaud Thorette et Johan Farjot - direction
Arnaud Thorette, violon et alto
Hugues Borsarello, violon
Antoine Pierlot, violoncelle
Johan Farjot, piano et arrangements

PROGRAMME DU CONCERT

Gabriel FAURÉ, La Bonne chanson (opus 61)
Gabriel FAURÉ, Premier quatuor avec piano en do mineur (opus 15)

Hector BERLIOZ, Les Nuits d’été (H81)

Durée : 1h20 sans entracte