Atelier sérénade

Vendredi 23 septembre, 16h


J’ai rendez-vous chez le luthier Charles Coquet et l’archetier Emmanuel Carlier pour filmer une répétition de l’Ensemble Contraste. Cela se passe dans une grande pièce chaleureuse et lumineuse, départagée en deux ateliers séparés par des vitres. Les murs croulent sous le bois et les outils. C’est un désordre si minutieusement organisé que c’est à peine si j’ose allumer l’éclairage : je crains que ma maladresse ne percute un ouvrage important.

Antoine Pierlot au violoncelle, Mathilde Borsarello au violon et Arnaud Thorette à l’alto, s’interpellent : « Soyons plus masculins ! », « Faites attention à mes double croches… », «Attention tu accélères ! »., Les notes s’envolent dans la pièce, l’alto et le violon se répondent, et lorsque ma caméra se met enfin à les suivre (à grand’ peine !), le violoncelle surgit déjà au milieu du duo en réconciliant les cordes pour achever élégamment la phrase. Quelle tristesse de ne pouvoir rendre compte de ces instants de magie musicale qu’en trente secondes de vidéo…


Pourtant, on a eu le temps de la sentir, l’ambiance de la sérénade viennoise ! Tout était réuni : un vieil atelier, un trio mesuré et malicieux, et la musique classique, libre dans nos oreilles.




0 commentaire

Posts récents

Voir tout